Mais Pierrot ne doit pas trop tarder. Le sèche-linge n’a pas fini de tourner et il doit aller chercher Christelle à la poterie. Il a trop peur d’oublier l’appareil photo pour la chorale de sa sœur et s’empresse de le ranger dans le sac pour la voiture.

Une heure-vingt de route et les voilà à la salle culturelle Claude Chabrol.

 

 

L’herbe tendre chantée en duo par Serge Gainsbourg et Michel Simon dans le film Un sacré grand-père. Le thème de ce spectacle étant l’époque d’Eddy Mitchell, la chanson la plus tendre, mais la plus sensible et travaillée, à en verser les larmes était la chanson de Freddie Mercury Mama. Photo : Jean-Luc Dubois

 

 

 

 

Que s’est-il passé sur ce trajet en direction du chef-lieu de département du Maine-et-Loire ? Devinez !

Comme les a prévenus le chat noir Linou, le trajet s’est très bien déroulé. Aller par les petites routes « itinéraire bis », traversée d’Angers, avant la gare et vers l’ancien cinéma à droite vers le château malgré les travaux, retour par l’autoroute. 

À l’aller, le GPS s’est trompé de route, mais passons… À quelque chose malheur est bon, nos spectateurs de la chorale se méfieront du GPS, pas d’un chat noir…

La jauge semble vouloir fonctionner à nouveau. C’est le jour de la femme, elles sont trois porte-bonheur, Pierrot est seul. De toute façon, Pierrot, enfin à quatre adultes dans la voiture, a « dégrippé » un peu la mécanique et cela a fait du bien à tous et toutes, surtout à la jauge !

Eh oui, cette dernière est descendue d’un cran vers les quatre-vingts kilomètres ou avant, sans doute dans les secousses des travaux à Angers. Alors au retour, Pierre a bien déposé la voiture au garage. L’essai sur route pour le liquide de frein a été de cinq kilomètres, il n’a pas été facturé et la jauge fonctionne à nouveau, elle a perdu deux barrettes sur les huit pour un peu moins de cent soixante-dix kilomètres, tout est bien.

Pierrot se dit que tout ceci doit se résoudre par des équations à plusieurs inconnues (le volume du plein, la consommation kilométrique… nos barrettes de la jauge, quoi !)