Chapitre III : La Fête de Noël

A) TULIPE

Il faut pour récompenser Gillou et pour ─ le deuxième enfant ─ Bi-joues, trouver un bon copain, peut-être une copine, car Pierrot a découvert sur le tard, derrière un tableau sur le thème du mouvement (« sa première fois » de ménage sur l’étagère en dix ans qu’elle est là), le dessin de Gilles.

Eh oui, c’est Noël qui approche !

Il faut d’abord acheter à manger pour ce petit monde, plus Tulipe, c’est ainsi qu’elle s’appellera. Elle aura dix semaines à la traditionnelle fête.

Il faudra aussi lui trouver un lit ou une « bonne literie qui sente bon », disait, enfant, Gillou pour Bi-joues.

Les boissons seront faciles à trouver.

Ne pas oublier le cidre pour mamie, et les fleurs pour tante Huguette, qui sera de la fête. Peut-être un autre ami… cela fera cinq, mais Micky, un ami passionné d’informatique, viendra sans doute plutôt au Nouvel An ou avant. Notre informaticien aura des hubs, nom correct pour les multiprises USB, Huguette un livre et mamie, en deuxième cadeau, en plus de l’éléphant rose en terre cuite, un livre aussi pour marquer le coup. Pierre et Christelle ne s’offrent rien, c’est décidé, les finances sont justes et cela fait déjà un budget dans le mois de trois cent cinquante euros chacun pour marquer les fêtes. Ce 19 décembre, les comptes sont faits… Tout va bien. Ils ont même trouvé l’argent pour des fleurs pour Huguette, qui vient les mains pleines de Tulipe, et ils la reçoivent demain soir. Qui sont ou qui est cette fameuse Tulipe dont il est question ? s’interroge Gilles.

 

B) LE LENDEMAIN

Gilles, à son âge, est capable de comprendre que son cadeau, il peut l’avoir avant le 24 (minuit).

La réception d’Huguette se passe très bien et Tulipe ─ elle est aussi nommée ainsi par Gilles, un nom de fleur, car elle le fait penser à la première chatte qu’ils ont eue, Lila ─ va dès le soir dans la litière, où elle s’amuse comme une folle, bondissant, grattant et jouant à mettre partout de ce « sable sonore ». Dans cette matière « caillouteuse » différente car non végétale de celle qu’elle a eue avant, récipient à bords hauts et recourbés par un arceau en plastique, Tulipe, pleine d’énergie, « s’amuse comme une enfant dans sa baignoire ». 

Ce sont les mots de Christelle, elle parle même d’aquarium tellement la chatte patauge énergiquement et tellement, par rapport à elle, « p’tite boule », les bords sont hauts et on doit la deviner dans son intimité. Il faut dire que « Tulipe est une warrior » (combattante), a dit Huguette, car elle a survécu à la noyade dans une baignoire chez Marion, propriétaire de la maman chat. 

« Elle aime la nage ! » s’esclaffe Pierrot.

En tout cas, Gillou, dès ce 20 décembre 2019, l’emmène dans la chambre d’amis et s’applique à la détendre, car « ça en fait, du monde », doit-elle se dire à neuf semaines et demie.