34 - Jouets Joustra, XXème S.


 

Deux yeux et une demi-lune croissante...

 

 

C’est ma signature : D : D. On ne sait pas trop faire le sourire en coin, chez nous. Jeune, peut-être, mais depuis que je suis avec Christiane, ce sont plutôt des rires francs.

 

Avec un père amuseur, mais parfois trouble-fête, car trop provocateur, on n’est pas gâté, même si je suis le deuxième et plus jeune. Il a par hasard bien conservé les jouets qu’il m’achetait, je ne sais s’il comptait de longue date faire un musée.

 

En toute logique, je le pense, car il a dit regretter de n’avoir commencé sa collection qu’à la quarantaine. Qui dit collectionneur dit un souhait de montrer sa collection… Maintenant, celle-ci est vendue au quart de sa valeur, mes anciens jouets avec. Je n’ai rien voulu garder pour tourner la page, et il fallait la vendre si on aimait ces jouets, car ils se dégradaient à l’humidité.

 

 

 

Nous y avons travaillé, mon père et moi, à ce musée, préparant ensemble dès le départ le logo de l’Amusant musée. Déjà, le nom venait de moi quand, pour changer les idées de mon père, alors que je travaillais en bureau d’étude et mangeais avec mes parents le soir, je lui ai suggéré, non pas le musée amusant, mais l’Amusant musée. Cela lui a donné l’énergie de la dernière ligne droite avant le départ en retraite. Ma mère était dépressive, à l’époque, et il avait aussi grand besoin de soutien.

 

Il en a été un lui aussi pour moi, même s’il ne croyait pas en l’avenir de la vie d’artiste, prétendant l’avoir vécue dans la pauvreté chez ses parents, et je m’en suis rendu compte, moins que ma mère, chez qui les enfants devaient travailler à la ferme.

 

Il m’a ainsi aidé à trouver une galerie à Vendôme pour une importante exposition de photographies, dont j’ai choisi de partager la surface avec Willy, un dessinateur au fusain.

 

Les tirages des photos m’ont coûté le piano de ma grand-mère, et je ne renonce pas à les diffuser pour le bien-être de chacun.

 

 

 

Ma mère a le prénom de la sainte des multiples petites choses. Avec un père très capable, une force de la nature, même, elle a pu partager, distribuer, donner d’elle-même et ne s’arrête toujours pas. Mon père, lui aussi force de la nature, plus solitaire, préférait s’isoler dans son bois, y camper seul et y déraciner les ronces en guise de vacances, observant la nature.

 

À la retraite, il s’est rapproché de sa ville natale et a fait son musée à cinq kilomètres de la maison, chez ses parents, qui étaient décédés. Plus tard, quatre ans après la retraite, il a fait ce musée dans l’atelier de sculpture de son père.

 

Six ans plus tard, j’atterrissais, je ne sais trop comment, dans cette maison du port de Juigné-sur-Sarthe, et me laissais former au musée, situé à côté, et à son spectacle d’objets d’une demi-heure sur une heure trente de visite. La curiosité de cette histoire est que je me retrouvais chez mes grands-parents, j’avais passé les deux premiers mois de ma vie.

 

Là, j’ai eu Chaussette, cet adorable chat roux aux pattes blanches, toujours de ce monde et actuellement aveugle du même œil que Christiane. Bijou était ma première chatte et venait de ce canton… trente-cinq ans avant, Bijou aussi aurait pu signer pour elle D D… deux formes de joues côte à côte.

 

 

 

 

 

 

 

C’est intéressant et je me divertis de voir comment les lieux, les chiffres, les époques s’entrecroisent, comme nous, comme les gens. Je crois peu au hasard, cest lunivers qui régente les choses, dont nous. Nous et lunivers cest un peu la même chose, comme si lun incluait lautre et lautre incluait lun, avec leurs formes qui dépassent. Parfois, tout cela nous dépasse, dailleurs…

 

Carrousel Joustra. Fonctionne. Très bel état.

FJun vélo. Joustra une formule 1. Trivial

Joustra Le chat botté. Complet. Etat d'usage. Fonctionne.

Joustra. Aéroglisseur. Hélices cassées. En boîte.

Joustra. Autocar avec trois valises. Etat d'usage.

Joustra. Avion X115. Etat neuf dans sa boîte usagée.

Joustra. Camion Bernard dépannage. Manque le crochet. Bon état d'usage.

Joustra. Chariot à bagages Air France. Neuf en boîte.

Joustra. Coffret maritime. Rouillé. Dans l'état.

Joustra. La grenouille. Etat neuf.

Joustra. La pendule. Neuf en boîte.

Joustra. Le canard. Etat neuf. Fonctionne.

Joustra. Le chat botté. Complet. Fonctionne. Etat neuf.

Joustra. Le chat. Neuf en boîte. Fonctionne.

Joustra. Le satellite artificiel. Neuf en boîte.

Joustra. Le singe Jo. Très bel état. Fonctionne.

Joustra. Martin le pêcheur. Bel état d'usage dans sa boîte usagée

Joustra. Porshe en tôle lithographiée mécanique. Très bel état.

Joustra. Singe Jim dans sa boîte. Fonctionne. Neuf en boîte.

Joustra-2 voitures + une coque 2002. En l'état.

Joustra-tank. Manque chenilles et divers. En l'état.

Rodeo Joustra. Fonctionne. Etat neuf.

Méditez sur ces 3 leçons

1°) Communication :Un homme entre dans la douche au moment précis ou sa femme en sort, lorsque la  sonnerie retentit à la porte de leur maison.  La femme s'enroule dans une serviette de toilette, descend les escaliers en courant et va ouvrir la porte d'entrée: « C'est Laurent, le voisin de palier. »Avant qu'elle n'ait pu dire un mot, il lui lance : « je te donne 800 EUR immédiatement si tu laisses tomber la serviette qui te couvre"Elle réfléchit à toute vitesse et décide de laisser choir la serviette. Il l'admire à loisir, puis lui tend 800 EUR. Un peu éberluée, mais contente de la petite fortune qu'elle vient de se faire en un clin d'oeil, elle remonte dans la salle de bain. Son mari, encore sous la douche, lui demande :

"C'était qui ?"

"C'était Laurent"

"Super, il t'a rendu les 800 EUR qu'il me devait ?" 

Morale n°1 : Si vous travaillez en équipe, partagez rapidement les informations concernant les dossiers communs, vous pourrez ainsi éviter une mauvaise publicité ou des malentendus.

2°) Procédures :Au volant de la 2 CV, un prêtre raccompagne une nonne au couvent. Le prêtre ne peut s'empêcher de regarder ses superbes jambes croisées. Il pose subitement la main droite sur la cuisse de la nonne.Elle le regarde et lui dit : "Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129 ?"Penaud, le prêtre retire sa main et se confond en excuses. Un peu plus loin, rongé par la tentation, il profite d'un changement de vitesse pour laisser sa main effleurer la cuisse de la nonne, qui lui demande :" Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129 ?"Il rougit une fois de plus et retire sa main, balbutiant une excuse. Les voilà arrivés au couvent. La nonne descend de la voiture sans dire un mot. Le prêtre pris de remords pour son geste déplacé se précipite sur la Bible, à la recherche du Psaume 129.        Psaume 129: " Allez de l'avant, cherchez toujours plus haut, vous trouverez la gloire" 

 Morale n°2 : Au travail, soyez toujours bien informé ou vous risquez de passer à côté de belles occasions...

 3°) Hiérarchie :Un représentant, une employée de bureau et un directeur du personnel sortent du bureau à midi et marchent vers un petit restaurant lorsqu'ils trouvent, sur un banc, une vieille lampe à huile. Ils la frottent et un génie s'en échappe."D'habitude, j'accorde trois souhaits, mais comme vous êtes trois, vous n'en aurez qu'un chacun".L'employée de bureau bouscule les deux autres en gesticulant :" A moi, à moi! Je veux être sur une plage immaculée des Bahamas, en vacances perpétuelles, sans aucun souci qui pourraient m'empêcher de profiter de la vie". Et pouf, l'employée de bureau disparaît.Le représentant s'avance à son tour : " A moi, à moi ! Je veux siroter une pina colada sur une plage de Tahiti avec la femme de mes rêves !". Et pouf, le représentant disparaît." C'est à toi " Dit le génie en regardant le directeur du personnel."Je veux que ces deux là soient de retour au bureau après le déjeuner !"

 Morale n°3 : Laissez toujours les chefs s'exprimer en premier