La vie de consommateur

Je me pose en effet la question :

Pourquoi faut-il toujours consommer, de la plage, du cinéma, du loisir qui coûte cher. Il semblerait dans notre France que plus le loisir est difficilement abordable, plus il est rentabilisé.

Bi-joues est le contre-exemple de cette règle : un chaton échangé contre un jouet et un livre pour les enfants de la maîtresse et la maîtresse est une bonne formule. Sans quitter mon chez-moi je ne me lasse pas de l’observer, de m’en amuser, de l’aimer.

Je ne ressens même pas le besoin de consommer de la photographie ou de la vidéo de lui, j’aime à le contempler, le regarder bondir, dormir ou jouer.

 

Christiane a partagé sur son ordinateur l’image suivante que l’on a que trop peu à l’esprit :

Quoi répondre à ça ?

 

-          Au moins ajouter que cela ne pollue pas …

Le grand-père de 95 ans vient de décéder.

Le petit-fils va présenter ses condoléances à sa grand-mère de 90 ans

et trouve la mamie en larmes :

 

 il la prend dans ses bras et la console.

 

 Un moment plus tard, la voyant plus calme, le petit-fils en profite et lui demande :

 

 - Mamie, comment est mort papi ?...

 

 - C'est arrivé en faisant l'amour, lui confesse la grand-mère.

 

 Le jeune garçon lui répond que les personnes de 90 ans ou plus ne devraient pas faire l'amour

car c'est très dangereux.

 

 Mais la grand-mère lui explique:

 

- Nous le faisions seulement le dimanche, très calmement,

au rythme des cloches de l'église, "ding" pour la mettre, "dong" pour la sortir...

 

 - Et que s'est-il passé, mamie ? demande le petit-fils ....

 

 - Ho, mon garçon !!!

 

 Le marchand de glaces est passé avec sa clochette !!!!