Mais dehors tout est calme, ou des voix d'enfants, des chants d'oiseaux, Bi-joues à mon genou droit. Je crois que je vais m'autoriser un café et une cigarette, drogues qui m'inspireront pour faire quelque chose de moi. C'est bien moi, incapable de me satisfaire ... même pas satisfait  « d'être satisfait » ...

En résumé tout va pour le mieux ce soir, après une petite promenade de Christiane et moi en fauteuil roulant à pousser, aux éclairages rasants et éblouissants.

Kiki vient de terminer sa poupée Barbie habillée en mère Noël, elle est toute heureuse.

La vie est belle ce week-end, j'espère qu'il en est de même pour toi? »

 

 

L'emploi du pronom indéfini...

 

 

 

 « Il était une fois quatre individus qu'on appelait

  Tout le monde - Quelqu'un - Chacun - et Personne.

 

 Il y avait un important travail à faire,

  Et on a demandé à Tout le monde de le faire.

 Tout le monde était persuadé que Quelqu'un le ferait.

 Chacun pouvait l'avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit.

 

 Quelqu'un se fâcha car c'était le travail de Tout le monde !

 Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire

  Et

  Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait?

 

  En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun

  Parce que Personne n'avait fait ce que Quelqu'un aurait pu faire.

 

 

 *** MORALITÉ ***

 

  Sans vouloir le reprocher à Tout le monde,

  Il serait bon que Chacun

  Fasse ce qu'il doit sans nourrir l'espoir

  Que Quelqu'un le fera à sa place?

  Car l'expérience montre que

  Là où on attend Quelqu'un,

 Généralement on ne trouve Personne !

  .........................................................................

  

  Je vais le transférer à tout le monde afin que chacun puisse

 

 l'envoyer à quelqu'un sans oublier personne...