Postface

« Coucou, les amis,

Je réponds à contretemps sur la question de la crèche.

Et tout d’abord, j’espère que votre soirée de Noël a été douce. 

Pour nous, ç’a été joyeux, avec des jeux et tous et toutes en bonne forme, nous avons pu converser par téléphone avec les deux absentes.

Donc, tout était bien.

Voici une photo de la crèche que j’installais avec les enfants autrefois, les santons m’avaient été donnés par ma grand-mère maternelle (d’origine italienne, comme la coutume des santons). Maintenant, nous avons perdu l’habitude d’installer la crèche. Les enfants ayant grandi et ne la demandant plus, les santons dorment dans une boîte chacun plié dans du papier.

La coutume d’installer les santons était pour rappeler que l’événement de Noël était fêté par toute la population rassemblée dans ses diversités.

Les enfants se la sont appropriée en mettant dans chaque personnage leur propre relation au monde, dans un âge où ils avaient besoin de figurines pour représenter ces liens. 

À présent, le monde et ses diversités sont bien en peine d’être rassemblés et cela donnerait un tour politique à cette fête qui est devenue une fête de famille, et les enfants ayant grandi, ils ont d’autres moyens d’expression que des personnages stéréotypés.

Cela étant, j’aimais bien mettre en scène les santons chaque année dans un univers différent, mais c’est ce que je fais en modelage avec mes propres figurines en terre cuite, étant sans doute encore un peu enfant !!

Joyeux Noël !

Anne »

 

 

Damien SIOBUD