Remerciements

Je remercie famille et amis d’avoir gracieusement prêté leur image, notamment Cathy et Kerrian, qui n’avaient aucune idée du rendu final de ce livre avant sa création (toujours si peu conventionnelle). Merci aussi à Anne pour sa participation importante au début et à la fin du texte.

Merci aussi à la très professionnelle relectrice-correctrice Sandrine Marcelly, qui a su « battre le fer tant qu’il était chaud », c’est-à-dire avec un esprit encore à la fête du début d’année 2020.

Merci aussi à Tulipe comme à Bi-joues, qui ont su garder leur naturel pour les poses.

Mots d’accompagnement

Excusez-mon choix d’illustrer ce livre par des photographies et non des images, je veux dire des dessins. Au cinéma, le jeu de bons comédiens est dans les mœurs pour nous aider à entrer dans l’histoire. Ici, les comédiens ont été assez faciles à trouver, même si je n’ai pas d’enfant, et que la mamie n’est pas celle de Gilles, qui ne s’appelle lui-même pas Gilles…

Mon intention, vous l’avez bien sûr compris, n’était pas de copier Dallas ou Paris Match